Grèce

Une arrivée folklorique !

Bonjour !

 

Voilà maintenant 7 jours et 9 heures que j’ai quitté mes parents et que j’ai atterri en Grèce. J’ai donc pris l’avion de Paris, direction Athènes. Une fois atterri, j’ai passé une petite après-midi à visiter la capitale et ses statues légendaires. Je prépare un article sur la ville que vous verrez donc sûrement un peu plus tard.

Cependant, Athènes n’était que le début de mon périple ! Je devais encore rejoindre Skyros, la petite île sur laquelle je vais passer mon temps. Concernant le transport, j’ai fait le choix de prendre le bus (Athènes-Kymi, 5h) puis le ferry (Kymi-Skyros ; 1h30≈).

 

Pour prendre le bus à Athènes, il faut aller à la gare routière (KTEL Liosion), accessible seulement en taxi selon votre position. À la station, prenez un billet pour Kymi port (Kymh en Grec, 12€ ≈) et non Kymi village ! Le village se situe sur la colline, à 4km du port, sans hôtel et sans bus qui descendent au port. Et au port, il faut prendre le ferry qui va à Skyros, selon les jours il y a entre 2 et 6 allers-retours par jour !

Lorsque j’ai pris le bus à Athènes j’ai pensé que ce serait un trajet longue-distance comme ceux que l’on peut trouver en France…grave erreur ! Les bus longues-distances servent aussi comme des “petit” bus de ville (tcl, ratp…). Donc le bus s’arrête environ toutes les 5 minutes : soit pour déposer quelqu’un en rase campagne, soit pour faire monter des voyageurs. Ensuite, il faut savoir que la route nationale qu’on connaît en France n’est absolument pas la même ici, à Skyros. Si vous roulez sur un chemin carrossable sans nids de poules vous pouvez vous estimer heureux !

 

Mon trajet en bus a donc été une longue épopée à travers la brousse pendant lequel je me suis demandée si j’avais pris le bon bus…

La traversée du pont de Chalkida

Par contre, mon bus m’a déposé au village, je me suis donc préparée pour une petite marche de 5km, sous un soleil de plomb, pour rejoindre le port. À peine 1km après être partie, une dame (que je ne remercierais jamais assez) s’est arrêtée et m’a finalement déposée au port !

Après avoir passé une nuit à Kymi, petit village balnéaire, et avoir pris le ferry, j’ai atterri (oui oui, littéralement) dans le port de Skyros, en pleine nuit.

21h45, arrivée et premier repas à la taverne, chez Manolis. Le temps de finir le repas et de tout ranger il est déjà 23h, le temps pour nous de trouver comment occuper notre soirée. Finalement, avec un petit groupe de 5, on part à la plage d’Achilli pour passer la nuit sous les étoiles et se baigner !

Se baigner à 3h du matin, dans de l’eau chaude et transparente (bon ça je le savais pas encore !) et se réveiller face à la mer c’est un petit bonheur incroyable.

 

Voilà pour mon arrivée et ma première nuit ! Je  prépare déjà le prochain billet car de nombreuses choses se sont passées entre temps !

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

 

Hello !

It’s now 7 days and 9 hours since I left my parents and landed in Greece. So I flew from Paris to Athens. Once landed, I spent a little afternoon visiting the capital and its legendary statues. I am preparing an article about the city that you will probably see later.

However, Athens was just the beginning of my journey! I still had to join Skyros, the small island on which I will spend my time. Regarding transportation, I made the choice to take the bus (Athens-Kymi, 5 hours) then the ferry (Kymi-Skyros, 1h30≈).

To take the bus to Athens, you have to go to the bus station (KTEL Liosion), accessible only by taxi depending on your position. At the station, take a ticket for Kymi port (Kymh in Greek, 12 € ≈) and not Kymi village! The village is located on the hill, 4km from the port, without hotel and without buses that go down to the port. And at the port, you have to take the ferry to Skyros, depending on the day, there are between 2 and 6 round trips a day!

When I took the bus to Athens I thought it would be a long distance trip like the ones we can find in France … serious mistake! Long-distance buses also serve as “small” city buses (tcl, ratp …). So the bus stops about every 5 minutes: either to drop someone in the open countryside, or to drive passengers. Then, be aware that the national road that we know in France is absolutely not the same here in Skyros. If you drive on a dirt road without potholes you can think of yourself as happy!

My bus ride was therefore a long epic through the bush during which I wondered if I had taken the right bus …

 

By cons, my bus dropped me in the village, so I prepared for a walk of 5km, under a blazing sun, to reach the port. Barely 1km after leaving, a lady (whom I would never thank enough) stopped and finally dropped me at the port!
After spending one night in Kymi, a small seaside village, and taking the ferry, I landed (yes, literally) in the port of Skyros in the middle of the night.

9:45 pm, arrival and first meal at the tavern, at Manolis. The time to finish the meal and store everything is already 23h, the time for us to find how to fill our evening. Finally, with a small group of 5, we go to the beach Achilli to spend the night under the stars and swim!

Bathing at 3am in warm, transparent water (well I did not know it yet!) and waking up in front of the sea is an amazing little happiness.

 

So much since my arrival and for my first night! I am already preparing the next ticket because many things have happened in the meantime!

19 ans, toutes mes dents et souvent en vadrouille avec mon vélo, mes baskets ou mon passeport ! Une vie faite de sourire et de défis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *