Penang, the island of the Betel Nut

L’île de Betel Nut, aussi appelée Penang, est un état situé sur la péninsule nord-ouest de Malaisie. L’état est composé de 2 parties, l’une sur la terre ferme s’appelle Seberang Perai, nous ne nous y sommes pas arrêtés. La deuxième, l’île de Penang, est accessible via le pont le plus long de Malaisie, ferry ou avion.

Son nom est dérivé du Malais “Pinang” qui est le nom du palmier à bétel ou aréquier. Voici pourquoi elle porte le nom de “l’île des noix de Betel”.

Drapeau de Penang, avec le palmier dessiné en son centre.

Penang est connu pour être la capitale de la nourriture en Malaisie ; un patrimoine mondial de l’Unesco depuis (2009) et une “perle de l’orient”. L’île a été colonisée par les anglais, et beaucoup de bâtiments dominent encore, mais je vous épargnerais l’histoire plutôt conséquente de celle-ci !

Nous y avons vu énormément de choses, mais pour bien commencer, parlons temple !

Le temple Kek Lok Si a été construit en 1891 et est l’un des temple les plus grands et complexes de l’Asie du sud-est.

Le temple est libre d’accès, cependant pour accéder aux pagodes, des frais d’entrée sont demandé (entre 1 et 5 ringgits selon la pagode). Les parties les plus hautes du temple sont les moins touristiques, on peut ainsi trouver des jardins absolument déserts, très reposants. L’avantage des temples, c’est qu’ils sont calmes, même s’ils sont en pleine ville.

Pour aller au temple, deux chemins : celui à partir du parking des voitures, vous arrivez directement à l’entrée et près des jardins. Le second, une ruelle qui part du bas de la “colline” et qui serpente dans des boutiques de souvenirs, jusqu’à arriver au temple.

Penang, c’est aussi la Chew Jetty avec ses maisons sur pilotis, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ouverte de 9 heures du matin à 9 heures du soir, c’est un des endroits les plus touristiques.

La Chew Jetty, qu’est ce que c’est ? C’est l’une des 8 jetées du clan de Pengkalan Weld. Elle a été construite par les anciennes colonies chinoises de Penang.

Une forte odeur de marée, beaucoup de touristes, de nouilles…mais très agréable à visiter si le soleil est au rendez-vous !

Avant d’attaquer la dernière (et meilleure partie), voici un petit aperçu de toute la nourriture que nous avons avalé en 3 jours !

Je mange relativement peu sucré ici, en tout cas lorsque je mange dehors. Dans la street food, il y a généralement peu de desserts. Donc pour résumer : des nouilles (aux crevettes, au poulet…il y en a à toutes les sauces !), du riz, des Apam Balik (premier point faible), du jus de carotte et du chicken satay (deuxième point faible…ça passe à la douane ça ?).

trouver de la street food à Penang ? Dans la Lebuh Cintra, dans les foodstalls (grands centres couverts avec pleins de stands différents), j’ai fait celui de New Lane mais il en existe de nombreux !

Selon les locaux et internationaux, Penang est LA ville où la street food est la meilleure… Je préfère pourtant largement la nourriture de Kuala Lumpur ! Peut-être que je commence juste à faire ma difficile…

Dernier petit point à propos de Penang…le street art ! Je vous laisse admirer quelques unes des fresques que j’ai croisé.

C’est en 2012 que George Town accueille le festival de street art. Cet événement qui a vu l’artiste lithuanien Ernest Zacharevic invité à venir peindre pour le projet artistique Miroirs de George Town a rendu l’ile de Penang fameuse pour ses fresques urbaines. Beaucoup de fresques commencent malheureusement à perdre leurs couleurs et à se dégrader

Si vous voulez plus d’informations sur les fresques, c’est avec la brochure de l’office du tourisme !

Finalement, j’ai trouvé Penang bien plus agréable que Melaka, moins étouffante et moins touristique !

………………………………………………………………………………………………………………………………………………

The Island of the Betel Nut, also known as Penang, is a state on the northwestern peninsula of Malaysia. The state is composed of 2 parts, one on the mainland is called Seberang Perai, we did not stop there. The second one, Penang Island, is accessible via the Malaysia’s longest bridge, or via ferry / plane.
Its name is derived from the Malay “Pinang” which is the name of the betel palm or areca nut tree. This is why it is called “Betel Nut Island”.
Penang is known to be the food capital of Malaysia; a UNESCO world heritage since (2009) and a “pearl of the east“. The island was colonized by the English, and many buildings still dominate, but I would spare you the rather consistent history of it!

We have seen a lot of things, but to get started, let’s talk temple!
The Kek Lok Si Temple was built in 1891 and is one of the largest and most complex temple in Southeast Asia.
The temple is free to access, however to access the pagodas, entrance fees are required (between 1 and 5 ringgits according to the pagoda). The highest parts of the temple are the least touristy, so we can find absolutely deserted gardens, very relaxing. The advantage of the temples is that they are quiet, even if they are in the city.
To go to the temple, two paths: the one from the parking of cars, you arrive directly at the entrance and near the gardens. The second, an alley that starts from the bottom of the “hill” and meanders through souvenir shops until you reach the temple.

Penang is also the Chew Jetty with its houses on stilts, a UNESCO World Heritage Site. Open from 9 am to 9 pm, it is one of the most touristic places.
Chew Jetty, what is it? This is one of the 8 piers of the Pengkalan Weld clan. It was built by the ancient Chinese colonies of Penang.
A strong smell of tide, a lot of tourists, noodles … but very pleasant to visit if the sun is at the rendezvous!

Before attacking the last (and best part), here is a little overview of all the food we have swallowed in 3 days!
I eat relatively little sweet here, at least when I eat outside. In street food, there are usually few deserts. So to summarize: noodles (shrimp, chicken … there are all the sauces!), rice, Apam Balik (first weak point), carrot juice and chicken satay (second weak point … can I bring some back to France?).

Where to find street food in Penang? In the Lebuh Cintra, in the foodstalls (large centers covered with lots of different stands), I did that of New Lane but there are many!
According to locals and internationals, Penang is THE city where street food is the best … I prefer the food of Kuala Lumpur! Maybe I’m just starting to do my difficult …

Last little point about Penang … the street art! I let you admire some of the frescoes that I met.
It is in 2012 that George Town hosts the street art festival. This event, which saw the Lithuanian artist Ernest Zacharevic invited to paint for the George Town Mirrors Art Project, made the island of Penang famous for its urban frescoes.
If you want more information on the frescoes, it is with the brochure of the tourist office!

Finally, I found Penang much more pleasant than Melaka, less stuffy and less touristy!

Une réflexion au sujet de « Penang, the island of the Betel Nut »

Laisser un commentaire