Le Nouvel An Chinois à Bornéo

Bornéo, c’est la 4ème plus grande île du monde (après l’Australie, le Groenland et la Nouvelle-Guinée). J’y ai passé 5 jours, dans l’état Malaisien. L’île est en effet séparée en 3 états souverains : Brunei, la Malaisie (régions de Sabah et Sarawak) au Nord et l’Indonésie au Sud. Bornéo est aussi appelé Kalimantan en Indonésien. Au total, plus de 157 langues et dialectes sont parlés sur l’île, le choix est donc assez vaste si vous souhaitez en apprendre une !

Dimanche 3 février

Départ de l’appartement vers 15 heures, j’avais mon vol depuis Kuala Lumpur à Bornéo à 20h. L’aéroport de KL se décompose en 2 parties : vol domestiques (Air Asia) à KLIA 2 et vol internationaux (et autres compagnies) à KLIA 1. J’atterri à Miri, dans l’état de Sarawak, vers 22h30.

Miri, c’est la ville natale de Bryan, un ami que je connaissais de Kuala et qui m’a invité à venir passer le nouvel an chez lui. Après avoir récupéré les clés de mon auberge de jeunesse (Next Room Homestay, je recommande d’ailleurs, dans le centre et le personnel est adorable !), nous sommes directement allés manger à A-one (vous devez y aller bien entendu !). À Kuala, j’avais découvert un plat (à bases de nouilles obligatoirement, qui s’appelle Sarawak Mee. Le principe, des nouilles, de la viande, de la sauce, des légumes…), basique, mais c’est mon plat Malaisien préféré (en concurrence avec le fried rice).

Après le repas, direction un bar avec de la musique en direct, allez y faire un tour si vous avez l’occasion, il est vraiment sympa ! Son nom, le BarThyme Music Cafe & Bistro.

Lundi 4

Petit déjeuner avec la famille de Bryan, on les retrouve dans un foodcourt, le Sin Yakin Cafe. Au menu, des nouilles et du porc ! (Vous n’y échapperez pas si vous allez en Malaisie.)

Miri est la seule ville à ma connaissance qui possède une église ET une mosquée à moins de 100 mètres l’une de l’autre. Elles se partagent respectivement leurs parkings lors des différents offices.

Le midi, direction un petit restau pour manger…Sarawak Laksaaaa !

Mais le Laksa, qu’est ce que c’est ? Des nouilles (vermicelles de riz), des crevettes, des germes de haricots, des gambas, des morceaux de poulet, du citron, de la pâte de crevettes, de la pâte de curry (c’est épicé oui)…mais il faut savoir que les ingrédients peuvent varier selon les régions et les coutumes !

Alors, on avait mangé des nouilles à 9h, et à 11h30 nous avons repris de la soupe de nouilles…je commençais à ne plus avoir faim du tout là !

Oui oui, vous allez devoir apprendre à manger une soupe de nouilles avec des baguettes !

Le 4, c’est la veille du Nouvel An Chinois. Donc à minuit…FEUX D’ARTIFICES !

Comme ça ne suffisait pas, vers 19h, repas de famille (à 30 ! C’est un peu beaucoup pour moi…). Tout a été cuisiné par les adultes, principalement de la viande, des nouilles et du riz.

Le premier plat que vous pouvez apercevoir (le blanc), est utilisé au tout début du repas. Avant de se servir, le but est de remuer les légumes tout en les emmenant le plus haut possible. Plus vous portez vos baguettes haut, plus vous aurez de chance dans l’année qui commence.

Le but : manger, il faut tout finir…j’ai cru que mon ventre allait exploser !

Après le repas, direction Canada Hill, c’est le nom de la colline qui surplombe Miri et d’où nous allons voir le feu d’artifices. Il y a déjà une foule assez dense quand nous arrivons au Musée du pétrole qui donne une très belle vue !

Mardi 5

Voilà, c’est officiellement le Nouvel An. À partir de maintenant, au lieu de simplement se remplir le ventre chez nous…nous allons aussi aller le faire chez les autres !

Pour le premier jour du nouvel an, la tradition, c’est de porter du rouge, ou un habit traditionnel.

Brunch avec la famille en début de journée, puis s’ensuit les Open Houses. Le principe est simple : soit vous êtes un invité, soit vous êtes un hôte.

Les hôtes ouvrent leur maisons et invitent leurs amis à venir passer un peu de temps avec eux…mais ils les invitent surtout pour manger ! Si vous visitez une maison sans goûter aux plats qui ont étés cuisinés vous faites honte à votre hôte.

Ni une ni deux, il a fallu tout goûter…rassurez-vous, tout était excellent.

Ce gâteau est une spécialité de Sarawak…et il est mortel !

Mercredi 6

Aujourd’hui, c’est Ang Pau. Ce sont de petites pochettes rouges que les gens mariés offrent aux jeunes/non-mariés, et elles contiennent de l’argent. Tout le monde peut en donner à tout le monde, ce n’est pas juste limité au cercle familial.

« Gong Xi Fa Cai », ça veut dire ‘Bonne année » en chinois (vous l’aurez deviné), donc le but c’est de le dire à tout le monde.

Jeudi 7

Ce matin c’est repos ! Mon ventre a besoin de se reposer après tout ce qu’il a du digérer pendant ces 3 jours…

Puis nous allons voir les danses des lions. Celle-ci est faite par un groupe d’élèves d’une école, il ont une association qui est propre à ces danses. Si vous arrivez à toucher un lion, la chance sera avec vous pour l’année à venir, d’après les croyances.

Revêtus d’un costume de lion, les danseurs imitent les différents mouvements et comportements de l’animal au rythme des battements de tambour et de gong.
Selon la croyance populaire, on considère le lion (symbole de force de courage et de sagesse), comme un animal “porte Bonheur”. Pour cette raison, la danse du lion s’effectue lors des fêtes et autres célébrations dans l’espoir d’attirer la chance.

Le soir, c’est repas chez l’oncle de Bryan. Cette fois, nous aussi on allume un feu d’artifice !

Vendredi 8

Pour notre dernier repas « en famille », petit restaurant à 30.

Riz, nouilles, œufs, tofu, poulet, porc, poisson, légumes, curry…et la liste est encore longue, c’est tout ce que nous avons englouti pour ce petit repas !

Dans mon verre, j’ai de l’eau d’orge (boisson dont j’ignorais totalement l’existence jusqu’à ce jour), son utilisation n’est pas aussi répandue que celle de l’eau citronnée ou celle avec le concombre. 

Après le repas, c’est direction les plages de Miri ! Il n’y en a pas beaucoup donc pas besoin de choisir, c’est déjà une bonne chose de faite !

Il y a un parc à Miri qui rassemble 3 monuments de 3 ethnies différentes : le Miri City Fan. Il y a un monument pour l’islam, un pour les Chinois et le dernier pour les Ibans, un peuple natif de Sarawak. Cette ville est très ouverte aux différences cultures, contrairement à d’autres.

C’est le parcmètre ! Il suffit d’en acheter des blocs dans certains magasins, puis gratter le mois, le jour et l’année qui correspondent !

Voilà un petit résumé de ma semaine à Miri ! Il y a beaucoup de choses dont je ne vous ai pas parlé telle que la culture des peuples de Sarawak qui est vraiment très différente de celle de Kuala Lumpur. L’alcool de riz (un alcool local) est très réputé (et très bon !)

Sarawak et Sabah sont bien plus sauvage que la Malaisie continentale. Vous y trouverez plus de parcs nationaux, des espèces rares à observer et beaucoup de randonnées à faire !

De nombreux articles vont arriver d’ici peu, beaucoup de choses sont en train de se mettre en place ici !


Borneo is the 4th largest island in the world (after Australia, Greenland and New Guinea). I spent 5 days in the Malaysian state. The island is indeed separated into 3 sovereign states: Brunei, Malaysia (regions of Sabah and Sarawak) in the North and Indonesia in the South. Borneo is also called Kalimantan in Indonesian. In total, more than 157 languages ​​and dialects are spoken on the island, so the choice is quite extensive if you want to learn one!

Sunday February 3rd

Leaving the apartment around 15pm, I had my flight from Kuala Lumpur to Borneo at 20pm. The KL airport is divided into two parts: domestic flights (Air Asia company only) in KLIA 2 and international flights (and other companies) in KLIA 1. I landed in Miri, in the state of Sarawak, around 22:30pm.

Miri is the hometown of Bryan, a friend I knew from Kuala and who invited me to spend the New Year at his home. After picking up the keys from my hostel (Next Room Homestay, I recommend besides, in the center and the staff is lovely!), we went directly to eat at A-one (you must go of course!). In Kuala, I discovered a dish (noodle-based, called Sarawak Mee, the principle is easy, noodles, meat, sauce, vegetables …), basic but it’s my favorite Malay dish Malaysian (in competition with fried rice).

After the meal, went to a bar with live music, go for a ride if you have the opportunity, it is really nice! Its name, BarThyme Music Cafe & Bistro.

Monday 4

Breakfast with Bryan’s family, we find them in a foodcourt, the Sin Yakin Cafe. On the menu, noodles and pork! (You will not escape if you go to Malaysia.)

Miri is the only city I know that has a church AND a mosque within 100 meters of each other. They share their car parks respectively during the different offices.

At noon, go to a small restaurant to eat … Sarawak Laksaaaa!
But Laksa, what is it? Noodles (rice vermicelli), shrimp, bean sprouts, prawns, chicken pieces, lemon, shrimp paste, curry paste (it’s spicy yes)…but you have to know that the ingredients can vary according to the regions and the customs!

So we ate noodles at 9am, and at 11:30 we took noodle soup … I was starting to be full!

As that was not enough, around 19pm, family meal (at 30! It’s a bit much for me…). Everything was cooked by the adults, mainly meat, noodles and rice.

The first dish you can see (white), is used at the very beginning of the meal. Before serving, the goal is to stir the vegetables while taking them as high as possible. The more you wear your chopsticks, the more luck you will have in the new year.
The goal: eat, you have to finish everything … I thought my belly was going to explode!

The 4th is the eve of the Chinese New Year. So at midnight … FIREWORKS!
After the meal, head for Canada Hill, this is the name of the hill overlooking Miri and from where we will see the fireworks. There is already a fairly dense crowd when we arrive at the Oil Museum which gives a very nice view!

Tuesday 5

That’s it, it’s officially the New Year. From now on, instead of just filling your belly at home… we will also go do it in the others!
For the first day of the new year, the tradition is to wear red, or a traditional dress/t-shirt.

Brunch with the family at the beginning of the day, followed by the open houses. The principle is simple: either you are a host, or you are a guest.
The hosts open their houses and invite their friends to spend some time with them … but they invite them especially to eat! If you visit a house without tasting the dishes that have been cooked you shame your host.

Neither one nor two, we had to taste everything … rest assured, everything was excellent.

Wednesday 6

Today it’s Ang Pau. These are small red pockets that married people offer to young / unmarried, and they contain money. Everyone can give it to everyone, it’s not just limited to the family circle.
« Gong Xi Fa Cai » means « Happy New Year » in Chinese (you guessed it), so the goal is to tell everyone.

Thursday 7

This morning it’s rest! My belly needs time after all he has to digest during these 3 days…
Then, we saw the dances of the lions. This is done by a group of students from a school, they have an association that is specific to these dances. If you get to touch a lion, luck will be with you for the next year, according to beliefs.
Wearing a lion costume, the dancers imitate the animal’s different movements and behaviors at the rhythm of drum and gong beats.

According to popular belief, we consider the lion (symbol of strength of courage and wisdom) as an animal « door Happiness ». For this reason, lion dancing is done at parties and other celebrations in the hope of attracting luck.
In the evening, it’s lunch at Bryan’s uncle. This time, we also light a fireworks!

Friday 8

For our last meal « as a family », small restaurant at 30.
Rice, noodles, eggs, tofu, chicken, pork, fish, vegetables, curry … and the list is still long, that’s all we swallowed for this small meal!

In my glass, I have barley water (a drink that I did not know existed until now), its use is not as widespread as lemon water or with cucumber.

After the meal, it is direction the beaches of Miri! There are not many so no need to choose, it’s already a good thing done!

There is a park in Miri which gathers 3 monuments of 3 different ethnic groups: the Miri City Fan. There is a monument for Islam, one for the Chinese and one for the Ibans, a people native to Sarawak. This city is very open to different cultures, unlike others.

Here is a small summary of my week in Miri! There are many things I did not tell you about, such as the culture of the people of Sarawak, which is very different from that of Kuala Lumpur. The rice alcohol (a local alcohol) is very famous (and very good!)

Sarawak and Sabah are much wilder than mainland Malaysia. You will find more national parks, rare species to observe and many hikes to do!

Many articles will arrive soon, many things are being set up here!

Une réflexion au sujet de « Le Nouvel An Chinois à Bornéo »

Laisser un commentaire